À la uneAntillesGuadeloupeMartinique

Grève générale : le gouvernement repousse au 31 décembre l’obligation vaccinale des soignants aux Antilles

VaccinationImage d'illustration / Freepik.

Après avoir consulté les élus de la Guadeloupe et de la Martinique, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, ont annoncé par communiqué un délai supplémentaire pour finaliser la mise en œuvre effective de l’obligation vaccinale des soignants. En effet, l’obligation vaccinale pour les soignants, salariés des établissements de santé et médico-sociaux, aides à domicile et pompiers est repoussée au 31 décembre 2021.

Voilà maintenant depuis plusieurs jours que la Martinique et la Guadeloupe sont en grève générale contre le pass sanitaire, la vie chère, mais aussi l’obligation vaccinale pour les soignants. Une grève qui engendre des violences urbaines et des barrages routiers. Des affrontements ont lieu entre forces de l’ordre et plusieurs groupes de personnes.

Si la loi de la République doit s’appliquer dans tous les départements français, et donc en Guadeloupe et en Martinique, les modalités de l’application doivent être adaptées à la situation sanitaire et sociale de ces deux territoires afin, notamment, de garantir la bonne prise en charge des patients et la continuité des soins.

Le Gouvernement rappelle que face à une menace épidémique qui a couté la vie de trop nombreux Guadeloupéens et Martiniquais lors de la précédente vague épidémique de Covid-19, et alors qu’une 5ème vague semble se dessiner, la protection de la santé de nos concitoyens est une priorité absolue. Cette protection passe par la vaccination des tous les professionnels qui soignent, secourent ou accompagnent les Français, et notamment les plus fragiles d’entre eux.

En tout cas, pas sûr que l’annonce du Gouvernement puisse apaiser les tensions sur les deux îles.

Un commentaire

  • Il faut arrêter d’appeler ceci une grève générale. Une grève ce sont des gens qui ne travaillent pas en protestation. Elle a été convoquée le 15 novembre et n’a pas été suivie du tout. Tout le reste ce sont des actions pour empêcher les déplacements, donc le travail. On est encore loin, malheureusement, de pouvoir faire une belle grève, générale et pacifique car pour ce faire, il faut déjà avoir un travail mais aussi une mentalité solidaire. Hors les gens qui bloquent les carrefours ce sont souvent des jeunes chômeurs et que, comme les syndicalistes, ils bloquent pour son propre intérêt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.