Pompe à carburant
Image d'illustrtion.

C’est au tour de la Guyane de connaître des pénuries en carburants suite au blocage du grand port maritime, mais surtout des usines de la SARA à Kourou et Rémire-Montjoly. Suite à l’annonce du blocage de ces sites, de longues files d’attente ont été observées dans les différentes stations-services, un blocage survenu par les militants de la caravane de la Liberté.

La préfecture de la Guyane informe par voie de communiqué de presse la fermeture des stations-service afin de permettre le maintien de l’activité des services de secours et de sécurité intérieure. Les stations rouvriront le mercredi 20 octobre. Les usagers auront droit à 10 litres de carburant par véhicule. Ces blocages ont été mis en place contre le pass sanitaire, l’obligation vaccinale pour les soignants selon nos informations.

Pour rappel, la semaine dernière, durant trois jours, le syndicat des transporteurs de matières dangereuses avait bloqué l’accès à la SARA, une mobilisation contre le prix de la bouteille de gaz qui ne cesse d’augmenter chez nous en Martinique. L’accès avait été débloqué, vendredi dernier après obtention de l’état d’un chèque énergie pour le gaz. Cette mobilisation avait également provoqué de grosses files d’attente aux abords des stations-services, stations qui se sont retrouvées rapidement en pénurie de carburants.


Cancer du sein : une nouvelle étude pointe du doigt des déodorants à base de sels d’aluminum

Article précédent

La fin de la gratuité des tests de dépistage covid-19 en Martinique prévue le 15 novembre 2021

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Guyane

Tu pourrais aussi aimer