À la uneActualitésCaraïbesMartinique

Montagne Pelée : diminution de la sismicité d’origine volcanique avec 79 séismes enregistrés cette semaine

Cette semaine, 79 séismes de type volcano-tectonique ont été enregistrés par l'Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique. Il s'agit là, d'une diminution de la sismicité après le pic de la semaine précédente.

La Montagne Pelée est sous surveillance. Une surveillance renforcée ces derniers jours, suite à une importante hausse de la sismicité d’origine volcanique, la semaine dernière. Cette semaine, l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique a enregistré 79 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 1,2. Il s’agit là, d’une diminution de l’activité de la Montagne Pelée. Les séismes ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 2 kilomètres sous le niveau de la mer et 1 kilomètre au-dessus du niveau de la mer. Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population.

Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique. Lors des phases de réactivation volcanique, des périodes de plus forte activité sismique alternent souvent avec des phases de sismicité plus faible. Une sismicité au-dessus du niveau de base est toujours enregistrée. Aucun autre changement n’a été constaté dans l’activité de la Montagne Pelée.

Une zone principale de végétation fortement dégradée est toujours observée sur le flanc sud-ouest de la Montagne Pelée, entre la haute rivière Claire et la rivière Chaude. Ces observations reflètent la dynamique variable des processus d’origine magmatique et hydrothermale à la Montagne Pelée avec son regain d’activité depuis avril 2019.

Le niveau d’alerte reste jaune.

Chaîne Telegram ZayActu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un Adblock a été détecté dans votre navigateur. Afin de pouvoir accéder gratuitement à nos différents articles, il est demandé de désactiver votre logiciel.