ActualitésCaraïbesMartinique

Enlèvement d’un patient : l’ARS s’indigne et condamne les actes de violences au CHUM le week-end dernier

Samedi soir, un patient du CHU de Martinique a été violemment enlevé par plusieurs individus. Les faits se sont déroulés vers 22 heures. L'Agence Régionale de Santé s'indigne et condamne les violences du CHU de Martinique.

Samedi soir (17 avril 2021), vers 22 heures, un patient hospitalisé à l’hôpital Pierre Zobda Quitman pour des blessures par balles a été enlevé par plusieurs individus encagoulés et armés. Ces derniers ont alors arraché perfusions et pansements avant de repartir avec le patient. Trois autres patients étaient présents dans la chambre au moment des faits.

Suite à ça, un comité s’est réuni en urgence, ce lundi afin de trouver des solutions pour améliorer la sécurité à l’hôpital. Du côté de l’Agence Régionale de Santé (ARS) elle s’indigne et condamne les violences “l’ARS s’indigne des actes de violence qui se sont déroulés ce samedi 17 avril au chum, avec mise en danger des patients, mais également des professionnels de santé présents sur site, choqués par ces évènements. Les violences physiques, verbales et incivilités en tout genre sont inacceptables”.

Les structures de santé dont le CHU de Martinique sont et doivent rester des lieux où les patients se rendent pour recevoir des soins. “L’ARS rappelle plus que jamais aujourd’hui l’importance pour les patients de recevoir des soins dans les meilleures conditions, et pour les professionnels de santé de pouvoir exercer en toute sécurité. Des initiatives ont été menées ces derniers mois pour sécuriser le site de PZQ et elles seront poursuivies.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un Adblock a été détecté dans votre navigateur. Afin de pouvoir accéder gratuitement à nos différents articles, il est demandé de désactiver votre logiciel.