ActualitésCaraïbesMartiniqueSainte-Lucie

210 kg de cocaïne découverts par le Ventôse dans un voilier au large de Sainte-Lucie

Dans la nuit du 15 au 16 avril 2021, la frégate de surveillance (FS)Ventôse des forces armées aux Antilles (FAA) a saisi 17 pains de cocaïne (20 kilos) et appréhendé deux narcotrafiquants présumés sur un voilier arraisonné en haute mer, à l’Est de l’île de Sainte-Lucie.

Sur instruction du parquet de la Juridiction Interrégionale Spécialisée (JIRS) de Fort-de-France, le Ventôse a remis les deux membres d’équipage ainsi que le navire à l’Office antistupéfiants (OFAST) qui a assuré la poursuite des investigations sur l’embarcation. Après une fouille approfondie, ce sont 210 kilos de cocaïne qui ont été découverts dans des caches aménagées dans la structure même de l’embarcation.

Les deux hommes (un estonien de 43 ans et un letton de 64 ans), ont été présentés le 23 avril à l’issue de leur garde à vue à un magistrat instructeur de la JIRS de Fort-de-France. Mis en examen des chefs de trafic de stupéfiants en bande organisée, participation à une association de malfaiteurs, ils ont été placés en détention provisoire. Ils encourent une peine de 30 ans de réclusion criminelle.

Cette opération combinée entre les différents services de l’Etat a été conduite sous la direction du préfet de la Martinique, délégué du Gouvernement pour l’action de l’Etat en mer aux Antilles, en lien avec le Procureur de la République de la juridiction interrégionale spécialisée de Fort-de-France.

Cette saisie illustre l’approche coordonnée des services dans le cadre de l’action de l’Etat en mer aux Antilles qui a permis l’appréhension de plus de 5 tonnes de stupéfiants depuis le début de l’année 2021.

Source
Ministère des Armées

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un Adblock a été détecté dans votre navigateur. Afin de pouvoir accéder gratuitement à nos différents articles, il est demandé de désactiver votre logiciel.