bananeraie
Image d'illustration.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élus du conseil municipal du François ont voté hier soir jeudi 28 janvier une motion alertant contre un non-lieu annoncé dans l’instruction du dossier dit de la Chlordécone. Ces derniers ont rappelé notamment les conséquences exceptionnelles de l’empoisonnement des sols et de la population tout en demandant que les responsabilités soient enfin établies et que la justice pose de vrais actes de réparation. Ils y voient les conditions sereines et partagées d’un authentique développement durable de la Martinique. La motion a été ADOPTÉE À l’UNANIMITÉ.

Les élus de la ville expriment à travers cette motion leur attachement à ce que, dans cette affaire, conformément aux exigences de l’Etat de droit, les responsabilités soient enfin établies, les préjudices réparés et les victimes indemnisées. Ils soulignent aussi que cela ne ferait que renforcer les conditions d’une mise en œuvre, sereine et véritablement partagée, d’un authentique développement durable de la Martinique. L’injure est plus que symbolique. En plein état d’urgence identitaire, il est grand temps pour la justice de poser de véritables actes de réparation.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le carnaval 2021 se déroulera du 14 au 17 février 2021 au stade Pierre Aliker

Article précédent

Les prix des carburants et de la bouteille de gaz augmentent de nouveau en Martinique au 1er février 2021

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer