Deux jeunes sur une moto
Photo : gendarmerie de Martinique.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeudi 5 novembre, à 16h30, les gendarmes de Martinique mettent en place un poste de contrôle sur la route nationale 5 à Rivière-Salée. À cet endroit, la vitesse est limitée à 70km/h. Pourtant, une moto est contrôlée à la vitesse de 119 km/h. Pour échapper à l’interception des gendarmes qui se trouvent un peu plus loin, le pilote fait demi-tour sur la bretelle à contre-sens et quitte la nationale en direction du centre-ville de Rivière-Salée mais tombe sur un second dispositif.

Surpris à la vue des gendarmes, le deux-roues accélère et se faufile entre les voitures, contraignant même les gendarmes à s’écarter pour ne pas être percutés. Il poursuit finalement sa route à très vive allure en direction de Fort-de-France.

L’exploitation de l’enregistrement vidéo réalisé au passage du motard va permettre de l’identifier et de le confondre. Il n’est pas titulaire du permis de conduire, sa moto n’est pas assurée… Il est finalement placé en garde à vue pour « l’excès de vitesse », le « refus d’obtempérer » et les autres infractions constatées. Faisant l’objet d’une comparution immédiate, il est condamné à un an de prison avec une peine aménagée. Sa moto lui a été confisquée.

TANT DE RISQUES PRIS, PRENONS-EN CONSCIENCE AVANT LE DRAME !


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Covid-19 : la Martinique enregistre 348 nouveaux cas de coronavirus en une semaine et 2 décès supplémentaires

Article précédent

Intempéries : des promesses financières avec usurpation d’identité faites sur les réseaux sociaux

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Accident

Tu pourrais aussi aimer