ActualitésAfriqueMonde

Sri Lanka : 16 ans après, elle retrouve son fils perdu suite au tsunami de 2004

Après 16 ans de recherches, une mère de famille sri lankaise a pu retrouver son fils qui avait survécu au tsunami de 2004. Âgé de cinq ans à l’époque de la catastrophe, l'enfant avait été recueilli dans une famille adoptive.

n véritable miracle, 16 ans après le tsunami meurtrier en Asie du sud-est. Un enfant sri lankais, âgé de 5 ans à l’époque, a été finalement retrouvé par sa famille, rapporte Ouest-France. Alors que la catastrophe naturelle avait fait près de 250.000 victimes et entraîné la disparition de milliers de personnes, Akram Rizkhan avait été recueilli dans une famille adoptive.

Ce 26 décembre 2004, le petit garçon qui vivait à Karaitivu, un village côtier à l’est du Sri Lanka, survit à l’immense vague qui déferle sur l’île. Pris en charge par l’hôpital puis adopté par une famille, il ne retrouve pas la trace de ses proches, détaille le Dailymirror

De son côté, sa mère Abusaly Siddi désespérait de ne pas retrouver son enfant. « J’ai cherché mon fils pendant plusieurs années mais je ne pouvais pas retrouver sa trace », explique-t-elle à des médias locaux.

Des retrouvailles après un test ADN

Un désespoir qui avait même poussé cette mère de famille à faire appel à la présidente du Sri Lanka de l’époque, Chandrika Kumaratunga. Mais à force de persévérer, Abusaly Siddi a été récemment informée que Akram Rizkhan était vivant : après un test ADN, elle a pu enfin « être réunie avec son fils ».

’autres beaux dénouements ont pu réunir des familles séparées par la catastrophe : en 2014, un couple indonésien avait par exemple retrouvé leur fille, dix ans après le tsunami meurtrier. Malheureusement, leur fils reste lui toujours introuvable.

Source
RTL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité