ActualitésCaraïbesGuadeloupe

Miss Guadeloupe : lettre ouverte des Amazones d’Outre-Mer suite à la polémique concernant Anaëlle Guimbi

Une candidate du nom d'Anaëlle Guimbi a été écartée par le comité de Miss Guadeloupe suite à la publication de photos en body-painting lors d'une campagne de prévention du cancer du sein. Les Amazones ont publié une lettre ouverte.

C’est la polémique du jour et elle concerne le comité Miss Guadeloupe. En effet, la candidate numéro 3 du nom d’Anaëlle Guimbi a été écartée de la course à l’élection de Miss Guadeloupe pour Miss France à la veille de l’élection. La cause évoquée est la publication de photos jugées dénudées en body-painting. Ces photos ont été réalisées dans le cadre d’une campagne de prévention du cancer du sein.

Voir cette publication sur Instagram

Hello tout le monde ! Malheureusement cette magnifique aventure qu’est Miss Guadeloupe s’arrête ici pour moi. En effet, les photos que vous voyez s’avèrent être contraire aux valeurs de Miss France. Les règles sont ce qu’elles sont, je m’incline mais je continuerai toujours à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le cancer du sein. Je ne vous remercierai jamais assez pour tout le soutien et l’amour que vous m’avez apporté ces derniers jours. J’aurais vécu cette aventure pleinement, mon seul regret sera de ne pas avoir pu participer au show et par la même occasion vous montrer à tous que vous aviez raison de me soutenir. Je souhaite bonne chance à toutes mes copines d’aventure, on forme une super belle équipe et je suis heureuse d’avoir pu faire d’aussi belles rencontres. ❤️✨ Merci pour tout les filles ! Je reste persuadée que la meilleure représentera avec succès notre belle Guadeloupe ! Merci au comité @missguadeloupeofficiel , cette aventure humaine m’aura beaucoup apporté sur tous les plans !

Une publication partagée par Anaëlle Guimbi (@anaelleguimbi_off) le

Une décision qui a choqué plus d’un, notamment les internautes qui n’ont pas tardé à soutenir la jeune femme. Du côté des Amazones des Outre-mer, une lettre ouverte a été publiée.

Lettre ouverte à Election Miss France des Amazones d’Outre Mer

Chère Madame Sylvie Tellier
Directrice Générale du Comité Miss France

Madame la Directrice, depuis sa création, nos associations, qui accompagnent les femmes malades de cancer, ont pu compter sur l’aide bienveillante de vos comités à travers les Outre Mer. A Tahiti, en Guadeloupe et en Martinique, vous avez su être à nos côtés, et nous ne l’oublions pas.

Nous comprenons également la clause qui établit que les jeunes femmes qui candidatent à cette élection doivent respecter un certain nombre de règles. Néanmoins nous sommes déçu.e.s et surpris.e.s que la jeune guadeloupéenne @Anaëlle Guimbi soit éliminée de la compétition pour des photos, qui, n’ont rien d’obscènes ou de tendancieuses.

Ces photos s’inscrivent dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein, un fléau qui fait rage dans nos territoires. Fléau, qui plus est, touche de plus en plus de jeunes femmes dans nos régions.

A quelques heures de la soirée d’élection de Miss Guadeloupe pour Miss France, Madame Tellier, nous souhaitons du fond du cœur que notre lettre ouverte vous touchera et permettra à cette jeune femme dont l’engagement est à saluer et non à punir de participer à son rêve.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité