ActualitésCaraïbesMartinique

Pour le maire du Prêcheur Marcellin Nadeau, la réouverture des écoles au 11 mai c’est NON

Marcellin Nadeau, le maire de la commune du Prêcheur s'est exprimé au sujet de la réouverture des écoles progressive au 11 mai 2020. Pour lui c'est non.

Emmanuel Macron, le président de la République a annoncé un déconfinement progressif (si tout va bien) au 11 mai 2020. Il a aussi annoncé la réouverture de manière progressive des écoles à la même date. En Martinique, certains parents d’élève ont indiqué qu’ils n’emmèneront pas leur enfant à l’école. Ce jeudi, l’Elysée a annoncé que le retour des élèves se fera sur la base du volontariat.

Le maire du Prêcheur, Marcellin Nadeau s’est exprimé au sujet de la réouverture des écoles par voie d’une lettre ouverte. « Depuis l’annonce, par le Président de la République, de la fin du confinement et de la réouverture des établissements scolaires à partir du 11 mai, les élus mais aussi les syndicats de personnels enseignants, non-enseignants ainsi que les associations de parents d’élèves s’interrogent sur l’opportunité d’une telle décision… ».

« J’opte donc pour le maintien de sa fermeture »

Depuis le début de la crise liée au coronavirus, nous faisons face à une pénurie de masques, mais aussi de gel hydroalcoolique.

« Pour beaucoup de maires, dont je suis, de nombreuses questions restent sans réponse notamment celles ayant trait, au respect des gestes barrières, à la distanciation physique, dite sociale ; mais aussi, la question de l’approvisionnement en amsques, en gel hydroalcoolique, la généralisation des tests, les modalités d’organisation et de fonctionnement de la restauration scolaire, du transport scolaire. Dans ce contexte d’incertitude quant à la maîtrise de cette pandémie du Covid-19, et estimant que les conditions de réouverture de l’école communale, à la date du 11 mai, ne peuvent pas être réunies, j’opte donc pour le maintien de sa fermeture. Toutefois, il me semble essentiel que les maires de Martinique se réunissent afin d’élaborer une stratégie commune et d’apporter une réponse concertée et efficace face aux nombreuses problématiques qui découlent de la gestion de la crise liée au covid-19 et notamment la question de la reprise des activités scolaires. » Marcellin Nadeau propose dans l’intérêt des enfants, des personnels, des parents et de l’ensemble des martiniquaise et martiniquais de réunir les maires de Martinique par le biais d’une visioconférence pour débattre de cette question.

Bouton retour en haut de la page
Une collecte de cadeaux organisée pour les plus démunisLire la suite
+ +

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité