Photo : gendarmerie de Martinique.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pendant ce week-end prolongé de Pâques, chaque jour plus de 200 gendarmes ont œuvré sur le terrain afin de faire respecter les mesures de confinement. Ce dispositif s’articulait sur les routes, aux abords des plages et des rivières, en mer ainsi que dans les airs.

Sur les 8487 personnes contrôlées, 355 ont fait l’objet d’une procédure pour non respect des règles de confinement. Après 1 mois de confinement, une poignée d’irréductibles demeure encore en dépit des nombreux messages de prévention. Entre le samedi Gloria et le lundi de Pâques on a noté une baisse assez nette de personnes, passant respectivement de 3800 à 1200.

Heureusement, les Martiniquais dans la grande majorité contribuent à la lutte contre le COVID-19 en restant chez eux ; à l’instar du bourg du Marin qui était déserté de ses habitants, seul un mouton s’y promenait.

Un mouton en promenade au Marin.

Photo : gendarmerie de Martinique.

Pendant ce week-end prolongé de Pâques, chaque jour plus de 200 gendarmes ont œuvré sur le terrain afin de faire respecter les mesures de confinement.

Source : gendarmerie de Martinique


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : un cas de plus confirmé en Martinique, ce mardi et 73 personnes guéries

Article précédent

Une automobiliste victime d’un car-jacking au Lamentin ce mardi matin

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer