Après une attente de 6 et 4H deux patientes décèdent dans une salle d’attente des urgences

Dans la salle d’attente des urgences du CHRU Trousseau de Tours, deux personnes âgées en l’espace de quelques jours sont décédées après avoir attendu 6 heures et 4 heures sur un brancard.

Il y a trois semaines, dans la salle d’attente des urgences du CHRU Trousseau de Tours, une personne âgées de 90 ans est décédée après avoir attendu 6 heures sur un brancard. En début du mois de mai, c’est une autre patiente qui a attendu 4 heures sur un brancard qui a connu le même sort.

D’après le responsable médical du service, l’engorgement aux urgences serait à l’origine de ces décès « la personne décédée en avril « a été écoutée juste après l’admission au bout d’un quart d’heure, mais qu’il y avait des cas plus graves à gérer. (…) Ce soir-là, c’était l’engorgement aux Urgences ». Il explique aussi pourquoi les patients étaient dans la salle d’attente « à cause d’un manque de place, la salle d’attente était occupée par 12 à 15 brancards au moment du premier des deux décès alors qu’elle ne peut normalement en accueillir que six ».

En tout cas, le personnel choqué par ces deux faits a déposé un préavis de grève pour le 24 mai. Ils dénoncent les conditions d’accueil des patients qui se dégradent. Les responsables du CHRU évoquent la prochaine création de 20 lits d’aval et une démarche d’amélioration de l’organisation du service.

*

Fermer

Adblock détecté.

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.