Martinique Surf Pro : le niveau monte lors de la seconde journée

Bonnes conditions, beaux scores, de l’action, du suspens et une foule des grands jours sur le spot de Basse-Pointe ce dimanche pour le deuxième jour du Martinique Surf Pro! Les dernières séries du 1er tour féminin et le 2ème tour masculin ont été lancées. Les athlètes ont offert un show de grande classe à un public conquis.
Dimanche matin, la fin du premier tour féminin a tenu ses promesses avec la qualification de la Saint-Martinoise Maud le Car et de l’Américaine Ella Williams. “Il y a de bonnes vagues, j’ai pris beaucoup de plaisir, je me sens bien. Je suis toujours un peu nerveuse avant une première série et j’ai eu un bon flow donc ça va. Je suis ravie d’avoir l’opportunité de surfer en Martinique maintenant qu’il y a un événement féminin au MSP”, a résumé Ella Williams.

Le stress retombe pour la Française : “Le premier tour, c’est toujours ma plus grande peur! Je savais qu’il fallait attendre les bonnes
vagues pour maîtriser la série. Le but aujourd’hui n’était pas d’avoir des 8 (ndlr : sur 10) mais de passer la série.” C’est chose faite!

Dans la compétition masculine, l’Argentin Santiago Muniz a dominé sa série avec un total de 15.94 (sur vingt) : “Je suis très content,
c’est ma troisième participation au Martinique Surf Pro et je suis ravi d’être ici, c’est un endroit merveilleux, les vagues sont bonnes
et en plus l’eau est chaude! Mon ambition cette année est de surfer et me sentir bien, avancer dans la compétition…et tout arrive en
son temps!”.

Lui aussi habitué du MSP, Imaikalani Devault (Hawaï) a obtenu le meilleur score de la journée, un presque parfait 9 sur dix qui lui a permis de remporter sa série. “J’ai réussi à attraper la plus grosse vague de mon heat!”

Le contingent brésilien perd cinq de ses surfeurs mais Yuri Gonçalves, Lucas Vicente et Samuel Pupo rejoignent le 3ème tour. Belle réussite des Péruviens puisque 4 (sur 5) d’entre eux se sont illustrés sur leurs heats : Joaquin Del Castillo, Tomàs Tudela, Lucca
Mesinas et Juninho Urcia.

Chez les Français, Nelson Cloarec gagne sa série au terme d’un beau duel avec son compatriote Nomme Mignot, lui aussi qualifié pour le second tour. “Je voulais récupérer le lead car les scores étaient assez serrés donc il était impératif de se mettre à l’abri”. Le Guadeloupéen Tim Bisso se qualifie dans les dernières minutes de son heat, au bout d’un long suspens. “Ce n’était pas facile de trouver des opportunités. Cela a été tendu jusqu’à la fin mais je passe!”, conclut-il. Difficile aussi pour le Saint-Barth’ Dimitri Ouvré qui réussit néanmoins à se qualifier : “Les conditions étaient compliquées, j’essayais juste de ne pas perdre la priorité.”

Doublé pour les frères Mignot puisque Diego se qualifie aussi, tout comme Tristan Guilbaud. La compétition s’arrête là pour Paul Cesar Distinguin, Charly Quivront, le jeune Martiniquais Nicolas Chalonec et les Guadeloupéens Gatien Delahaye, Léo-Paul Étienne et Enzo Cavallini.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laissez votre avis
Tags
Close

Adblock détecté.

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.