“À chaque fois qu’il y a un problème ici, il y a grève, je vais foutre le camp d’ici”

Une étudiante sur le campus de Schoelcher a poussé un coup de gueule au sujet des transports en commun en Martinique. Un coup de gueule qui n’est pas passé inaperçu.

Non sérieux j’en peux plus des transports publics ici… en fait il n’y a pas de transports publics en Martinique… faut surtout pas compter dessus ..vous êtes certain de rater votre journée… mais encore une journée c’est quoi ?

Rien mais imaginez que cela se reproduise le jour d’après et encore le jour d’après … la semaine .. le mois .. et des mois… et sérieux c’est le dernier semestre que je suis dépendante de ces gens la…. Depuis 5 ans je prends les bus comme ça… ah je vous rassure je sais de quoi je parle… je veux plus d’eux, je peux plus la… c’est juste pas possible. On peut rien faire avec eux.

Programme toujours chamboulé. Non mais c’est pas une voiture que je vais prendre, je vais foutre le camp d’ici oui. A chaque fois qu’il y a un problème ici il a grève… sérieux au souscour quoi ! Je veux un endroit où les gens aiment bosser. BORDEL (et avant de passer ce coup de gueule pourtant j’ai supporté des grèves à ne plus en finir, ça change pas c’est toujours le même BORDEL mais qu’est ce que je fous la dedans ? je me demande !)

Parfois on se demande pourquoi les jeunes quittent la Martinique. Voici un début de réponse…

Laissez votre avis

Recevez gratuitement les dernières nouvelles de Martinique et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'Application "ZayActu" :

*

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté.

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.