GuyaneL'actuMartinique

Les villes du François et de Sinnamary en Guyane jumelées

Photo : ville du François

« Les belles histoires commencent parfois dans la difficulté ». C’est le mot d’introduction du discours de Michel Ange Jérémy, maire de Sinnamary, dont la ville est désormais jumelée avec celle du François. La cérémonie de serment de jumelage s’est tenue à l’hôtel de Ville du François, mercredi 1er juin en présence du Maire Samuel Tavernier et des représentants de son Conseil municipal. La délégation de Sinnamary était composée de sept personnes notamment d’élus du Conseil municipal dont Christian Clet 1er adjoint au Maire.

Les allocutions des adjoints en charge du jumelage, Johanna Horth de Sinnamary et Lionel Grandin du François, ont précédé la projection de vidéos présentant les deux villes. D’une superficie de 1 230 km2 Sinnamary est un vaste territoire boisé contre 54 km2 pour le François. En revanche, cette ville de la côte guyanaise compte 2 879 âmes contre plus de 17 000 habitants pour la ville de la côte atlantique de Martinique.

Actions conjointes et sentiment de fraternité

En signant le serment de jumelage, les deux exécutifs se sont engagés à mener des actions conjointes dans les domaines de la culture, du sport, de l’éducation du tourisme, de l’environnement et du développement économique et durable. Le Maire Samuel Tavernier a rappelé que « ce jumelage a pour objectif d’encourager et de soutenir les échanges entre nos habitants,… Développer une meilleure compréhension mutuelle et une coopération vivifiante… en vue de faire grandir nos territoires dans un sentiment de fraternité ».

Une déclaration qui a dû faire écho à Samuel Pereau, président de la Ligue de Football de Martinique et aux dirigeants du Club Franciscains présents pour l’occasion. On se souvient que les deux clubs de football avaient eu maille à partir lors des 32e de finale de la coupe de France de football, le 30 janvier 2021. Jean-Claude Naimro, invité à la cérémonie, s’était alors engagé dans l’apaisement de ce conflit. Il avait proposé la création d’un hymne pour les deux clubs, ce qu’a rappelé le Maire du François.

Avant le cocktail de clôture, Michel-Ange Jérémie a reçu de Samuel Tavernier la médaille d’honneur de la ville du François ainsi que des présents issus du terroir franciscain. Une maquette de yole réalisée par Jojo Arvigne a été offerte au maire de Sinnamary dont le rêve est de pratiquer cette discipline. Cette occasion lui sera offerte par le programme qui attend la délégation sinnamarienne jeudi et vendredi composée de visites d’entreprises, de découvertes culturelles et patrimoniales.

ZayActu.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.