dimanche 27 novembre 2022
0696802424
L'actuMartiniquePolitiqueSanté

Une motion votée à l’unanimité par les élus de Martinique pour la réintégration du personnel soignant suspendu

Séance plénière de l'assemblée de la CTM. Photo d'illustration.Séance plénière de l'assemblée de la CTM. Photo d'illustration.

Réunis en plénière durant trois jours, les élus de l’Assemblée de Martinique ont débattu sur plusieurs dossiers. Durant ces trois jours, ces derniers ont aussi discuté du personnel soignant et médico-sociaux actuellement suspendus par le Gouvernement. Une motion a été votée à l’unanimité par l’Assemblée de Martinique pour demander de réintégrer de manière immédiate, ces soignants non-vaccinés suspendus.

Depuis le 14 mars 2022, l’application du pass vaccinal a été suspendue par le Gouvernement. Le 29 avril dernier, lors de son déplacement dans les Hautes-Pyrénées, Emmanuel Macron a évoqué la possibilité d’une réintégration du personnel soignant non vacciné. Aujourd’hui, rien n’a encore été annoncé de manière officielle.

Considérant le recul global de l’épidémie en Martinique, considérant les besoins de nos établissements de santé en professionnels qualifiés et dans un contexte d’insuffisance structurelle en moyens matériels et humains, considérant la situation de dégradation de la qualité de l’offre de soins, l’inégalité d’accès à ceux-ci et du risque de rupture de leur continuité, les élus de l’Assemblée de Martinique, demandent la réintégration des personnels soignants et médico-sociaux non-vaccinés suspendus. L’Assemblée de Martinique appelle à la mise en œuvre immédiate d’une procédure de réintégration de ces personnels.

Cette motion sera adressée au Gouvernement Français.