Avion
Photo d'illustration.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines d’Afghans éligibles au départ laissés sur place, l’évacuation polémique de chiens et chats, un manque de préparation : le gouvernement britannique est vertement critiqué dimanche pour sa gestion de l’opération d’évacuation en Afghanistan, achevée dimanche 29 août 2021. Le chef des forces armées britanniques, le général Nick Carter, a estimé que l’opération d’évacuation s’est déroulée « aussi bien que possible au vu des circonstances », après un attentat revendiqué par le groupe Etat islamique ayant fait plus d’une centaine de morts jeudi, dont 13 soldats américains et deux Britanniques. Mais il a estimé « déchirant » ne pas avoir « pu faire sortir tout le monde ».

Alors que des employés d’une association sont coincés sur place, un vol spécial a été affrété afin d’évacuer environ 200 chiens et chats depuis un refuge de la ville.  « Nous sommes soulagés de confirmer que (Farthing) et les animaux ont quitté l’Afghanistan cet après-midi et sont à présent en sécurité », a annoncé sur Facebook son association Nowzad.

Mais cette initiative s’est heurtée à une volée de critiques face à l’afflux de candidats au départ. « Non seulement (Farthing) a abandonné son personnel afghan, mais ils ont fait monter leurs chiens dans leur avion au moment même où les Américains chargeaient leurs 13 victimes » de l’attentat de jeudi, s’est indignée une source britannique de défense citée par le journal The Times.
Les employés afghans de l’association et leurs proches n’ont eux-mêmes pas pu parvenir à l’aéroport pour y être évacués. L’association a promis de « faire le maximum pour les aider ».

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 syndicats déclarent ne pas avoir été contactés par les auteurs de l’affiche annonçant une grève générale

Article précédent

Economie : le fonds de solidarité supprimé le 30 septembre sauf pour l’Outre-mer

Article suivant

1 Commentaire

  1. Merci à eux d’avoir sauvé des animaux. Il ne faut pas oublier que les animaux sont aussi des terriens et qu’ils ont autant droit que les humains à avoir leur place sur Terre et qu’il faut aussi penser à eux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer