•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis ce jeudi matin (17 juin 2021), les salariés de Groupama débrayent devant le siège de l’entreprise situé à Kerlys à Fort-de-France. En effet, cette mobilisation fait suite à des propos racistes et injurieux (« Ferme ta gueule sale nègre, s’il le faut j’irai à Ducos ») qu’auraient tenu un cadre de direction, ce mercredi envers un salarié, lors d’une discussion informelle dans le sas d’entrée selon France-Antilles.

Suite à ça, les organisation syndicales ont immédiatement appelé à la mobilisation. Selon nos informations, ils réclament le départ de ce cadre de direction et des sanctions. Ils ne veulent pas d’excuses.

Réaction de Groupama Antilles-Guyane

Suite à cette affaire, la direction de Groupama Antilles Guyane n’a pas tardée à réagir dans un communiqué de presse. Elle condamne avec la plus grande fermeté cet acte individuel, « d’une exceptionnelle gravité ». « Une entreprise mutualiste telle que Groupama, dont les valeurs d’humanité, de respect, de dignité et d’exemplarité, au service de ses clients et sociétaires, sont ancrées depuis son origine, ne peut en aucun cas être assimilée ni être réduite à un tel dérapage, bien évidemment inacceptable ».

La direction de Groupama a indiqué que des décisions et mesures nécessaires seront prises dans les prochaines heures, à la hauteur des faits constatés. Un accompagnement psychologique a été proposé au collaborateur victime des propos insultants, ainsi qu’au témoin des faits.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’île de la Barbade fortement impactée par le passage de l’onde tropicale

Article précédent

Des travaux d’enrobés réalisés sur la RD8 à Rivière-Pilote durant deux semaines

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer