•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’équipe paramédicale de la réanimation polyvalente adulte, soins critiques du CHU de Martinique était mobilisée, ce mardi matin (11 mai 2021) à l’occasion d’un mouvement national lancé par plusieurs syndicats. Le personnel demande une reconnaissance et une revalorisation de la spécialité des infirmiers et aides-soignants de réanimation. En effet, depuis plus d’un an maintenant, le service de réanimation, notamment chez nous en Martinique est en première ligne face à l’épidémie de covid-19. Une épidémie qui a fait des ravages lors de la troisième vague avec plusieurs hospitalisations et décès.

Les revendications locales sont l’indemnité « hémodialyse » ou « circulation extracorporelle » liée au risque de l’exposition au sang et la reconnaissance des sur-spécialisations et de la polyvalence des soignants dans le cadre de la politique de coopération dans la Caraïbe.

Une réunion avec l’Agence Régionale de Santé s’est tenue, ce mardi matin où une délégation a été reçue.

La pétition en ligne toujours disponible

“Alors oui, le personnel va travailler ce jour-là. Les soins seront prioritaires sur le mouvement. Bien-sûr, parce que nous savons pertinemment que souvent, nous sommes le dernier maillon entre vous et la vie. Bien-sûr, parce que même votre dernier voyage doit se faire sans souffrance, en toute pudeur et toute dignité selon nos principes. Bien-sûr que nous faisons pour la plupart ce métier par vocation. On veut plus de lit pour diminuer la tendance au jeu de la chaise musicale, et plus de personnel pour assumer correctement la charge de travail” indique le personnel.

Une pétition en ligne a été lancée par l’équipe de réanimation de Martinique. Au moment où nous écrivons cet article, on compte 600 signatures.

Lien de la pétition : https://www.petitionenligne.fr/signatures/sauvez_le_service_de_reanimation_972/?uv=35716580


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Covid-19 : 7 décès et 178 nouveaux cas enregistrés en une semaine en Martinique

Article précédent

Une photo de repas prise par des collégiens au Robert fait polémique sur les réseaux sociaux

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer