Image d'illustration.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les boîtes noires jusqu’à présent, on en entendait surtout parler après des crashs d’avion. Ces « enregistreurs de données d’événement » sont capables de restituer les paramètres de pilotage quelques secondes avant un accident. Il faut dorénavant se préparer à entendre aussi parler sur les voitures. Les boîtes noires seront obligatoires sur les véhicules neufs à partir du mois de mai 2022, puis dans les véhicules d’occasion en mai 2024.

Ces enregistreurs permettront aux policiers de mieux comprendre les raisons d’un accident. Mais promis, les données ne pourront jamais être transmises aux compagnies d’assurances, rapporte Phonandroid.

Un éthylomètre antidémarrage

Pour éviter le piratage, l’enregistreur sera positionné à un endroit inaccessible pour le propriétaire et il sera impossible de le désactiver. D’autres équipements seront également rendus obligatoires comme un détecteur de somnolence ou un limiteur de vitesse intelligent capable de lire les panneaux.
Enfin, les voitures devront pouvoir faciliter l’installation d’un éthylomètre antidémarrage ainsi qu’un système de surveillance de la pression des pneumatiques. Bref, autant de nouvelles technologies qui risquent de faire grimper encore plus la facture.
En 2024, pour les véhicules d’occasion, il vous en coûtera quelques centaines d’euros pour le faire installer par un professionnel, indique Le Dauphiné.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Odyssi : le planning de restrictions mis à jour avec des coupures plus longues

Article précédent

Le permis de conduire d’un conducteur de deux-roues retiré, ce dernier souhaitait « décrasser son engin » qui n’était pas assuré

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer