Montagne Pelée.
Montagne Pelée.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Suite à l’éruption du volcan la Soufrière à Saint-Vincent la semaine dernière, une partie de la population martiniquaise se demandait si les volcans étaient liés. Selon les scientifiques, ces volcans ne sont pas liés du tout. En tout cas, en ce qui concerne l’activité de la Montagne Pelée, elle reste stable.

Cette semaine. En effet, comme la semaine précédente, selon l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique, 85 séismes ont été enregistrés entre le 9 et le 16 avril 2021. Des secousses de type volcano-tectonique entre 1,9 km sous le niveau de la mer et 1 kilomètre au-dessus du niveau de la mer. Le taux de sismicité d’origine volcanique enregistré est supérieur au niveau de basse moyen enregistré entre les mois de janvier 2015 et avril 2019.

Une zone principale de végétation fortement dégradée, brunie, et morte, est toujours observée sur le flanc sud-ouest de la Montagne Pelée, entre la haute rivière Claire et la rivière Chaude, au-dessus de leur confluence. Cette dégradation de la végétation est associée à la présence d’un dégazage diffus et passif de dioxyde de carbone, un gaz inodore et incolore, à partir du sol, avec des concentrations supérieures au niveau de base.

Ces observations reflètent la dynamique des processus d’origine magmatique et hydrothermale à la Montagne Pelée en cohérence avec son regain regain d’activité depuis novembre 2020.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Confinement : l’attestation numérique de déplacement de nouveau disponible

Article précédent

Premier jour de confinement, les contrôles routiers sous le signe de la prévention (VIDEOS)

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer