Coronavirus
Image d'illustration/Freepik.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La troisième vague de l’épidémie de Covid-19 en Martinique est particulièrement vigoureuse et les résultats de la semaine en cours révèlent que le nombre de tests positifs journaliers a été supérieur à 100 pour jeudi et vendredi, ce qui n’avait pas été atteint depuis octobre dernier.

Dans cette perspective, les mesures de protection seront renforcées pour le week-end de Pâques. Compte tenu de l’importance de cette fête religieuse en Martinique, le préfet de Martinique, après de nombreuses consultations, a tenu à rendre publiques dès maintenant les mesures qui seront appliquées pour cette période :

  • Les traditionnels processions et chemins de croix ne pourront pas avoir lieu. Cette restriction a fait l’objet d’échanges avec les autorités religieuses qui ont annoncé qu’elles n’organiseront pas de cérémonie sur la voie publique.
  • Le préfet demande que, cette année encore, il n’y ait pas de pique-nique et de camping sur les plages pour éviter les contaminations, notamment entre les différentes générations d’une même famille. Ces activités seront interdites.
  • Le couvre-feu sera anticipé à 19h00 dès jeudi 1er avril. Des mesures complémentaires pourront être prises dans les prochains jours si nécessaire.

Les forces de l’ordre seront mobilisées afin de s’assurer du respect de ces mesures mais également des règles de circulation durant cette période, où les risques routiers sont élevés.

Le respect des mesures de restriction des déplacements est l’affaire de tous. Le virus circule activement. Nous pouvons freiner l’épidémie de Covid-19 en limitant nos déplacements et nos contacts.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

AN TCHÈ COCO: LES DEBUTS DE RELATION

Article précédent

La vente ambulante aux abords des compétitions sportives au François interdite

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer