Hôpital Pierre Zobda Quitman.
Hôpital Pierre Zobda Quitman. Photo : Centre hospitalier Universitaire de Martinique
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

401 nouveaux cas de covid-19 ont été enregistrés en Martinique en une semaine. Des chiffres publiés par l’Agence Régionale de Santé (ARS) mardi matin qui montre une reprise de la circulation de la covid-19 chez nous en Martinique. Quelques heures après, Stanislas Cazelles, le préfet de la Martinique annonçait la mise en place d’un nouveau couvre-feu qui prendra effet à partir de demain vendredi 26 mars 2021 de 22 heures à 5 heures du matin. Une mesure prise afin de freiner la circulation du virus sur notre île.

En ce qui concerne le CHU de Martinique, le plan blanc a été déclenché, il y a maintenant deux semaines face au nombre de malades en hausse et d’un niveau élevé des activités médicales et chirurgicales. Aujourd’hui, nous apprenons dans une note destinée au personnel datant du 24 mars 2021 que « face à la progression rapide de l’activité hospitalière due à la covid-19 et aux difficultés rencontrées pour assurer la continuité et la sécurité des soins, le Directeur Général informe l’ensemble de la communauté hospitalière de la nécessité de recourir, sur la base du volontariat à la déprogrammation des congés annules sur la période du 27 au 18 avril 2021 pour les professionnels de santé (infirmiers, infirmiers de spécialité, aides-soignants et masseurs-kinésithérapeutes – tous pôles confondus). »

Un dispositif qui permettra de mobiliser des ressources et des compétences au sein des unités et/ou des pôles d’affectation ou au sein des unités COVID. Cette nouvelle mesure prise par le CHUM montre bien une activité importante en cause de l’épidémie de covid-19 sur notre île.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Epidémie de dengue : les indicateurs de surveillance de la dengue sont à des niveaux bas

Article précédent

Couvre-feu : les attestations de déplacement dérogatoires et professionnels disponibles

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer