Des détenus s'évadent d'une prison en Haïti
Des détenus s'évadent d'une prison en Haïti. PHOTO DIEU NALIO CHERY, ASSOCIATED PRESS
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 400 prisonniers sont recherchés par la police en Haïti, à la suite de leur évasion jeudi (25 février 2021), durant laquelle 25 personnes ont été tuées, dont le directeur de la prison située en banlieue de la capitale, ont annoncé vendredi les autorités.

«Avant l’incident d’hier, il y avait 1.542 prisonniers dans la prison de Croix-des-Bouquets. Le décompte réalisé ce matin vendredi nous fait constater que 1125 prisonniers sont en cellule», a annoncé vendredi après-midi Frantz Exantus, secrétaire d’Etat à la communication, lors d’une conférence de presse à Port-au-Prince.

«Vingt-cinq personnes sont mortes parmi lesquels six prisonniers et l’inspecteur divisionnaire Paul Hector Joseph qui était le responsable de la prison», a ajouté Frantz Exantus. Des photos et vidéos d’hommes s’échappant de la prison ont ensuite rapidement circulé sur les réseaux sociaux. Des commerçants d’habits d’occasion, qui travaillent dans un marché jouxtant la prison, ont rapporté à un photographe de l’AFP avoir été contraints de céder leur marchandise à des détenus qui venaient de s’évader. Un large dispositif de forces de l’ordre a été mobilisé autour de la prison dont le contrôle a été repris au cours de l’après-midi.  Selon nos informations, certains détenus se sont réfugiés dans une écoles. Des tirs ont été échangés.

Une commission de l’Inspection générale de la police qui a pour mission de mener une enquête administrative ou n vue de fixer les responsabilités internes. Une commission de la Direction Centrale de la police judicaire qui déterminera les personnes qui devront répondre aux questions de la justice, puis une autre de la Direction de l’Administration pénitentiaire qui aura à enquêter sur la cause de l’évasion et déterminer les personnes impliquées. Le gouvernement par le biais de Frantz Exantus invite la population à garder son calme et à collaborer avec la population dans le but de permettre à la police de traquer les bandits.

En 2014, plus de 300 détenus avaient déjà réussi à s’enfuir de cette prison de haute sécurité, construite grâce à un financement du Canada et inaugurée en 2012.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse des prix des carburants et de la bouteille de gaz au 1er mars 2021 en Martinique

Article précédent

Nigéria : plus de 300 jeunes filles portées disparues lors d’un nouveau kidnapping de masse dans une école

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer