À la uneActualitésCaraïbesMartiniqueSaint-Vincent

La NASA surveille l’activité volcanique à Saint-Vincent les Grenadines et en Martinique

Dans un communiqué de presse, la NASA a indiqué activer sa cellule "NASA Disaster Program" au regard de l'augmentation de l'activité sismique indicatrice de potentielles éruptions à Saint-Vincent les Grenadines et en Martinique.

Depuis quelques semaines, le volcan la Soufrière est actif à Saint-Vincent les Grenadine où des dômes ont été observés. En ce qui concerne la Martinique qui a été placée en vigilance jaune, l’activité de la Montagne Pelée montre aussi des signes d’augmentation avec une activité sismique en évolution. Cependant, il faut aussi rajouter que la Montagne Pelée est encore très loin de rentrer en éruption.

 

Au regard de l’augmentation de l’activité sismique indicatrice de potentielles éruptions à Saint-Vincent les Grenadine et chez nous en Martinique, la NASA a indiqué dans un communiqué de presse avoir activé la cellule « NASA Disaster Program ». Cette cellule a pour objectif de réduire au maximum les risques en cas d’éruption volcanique potentielle basée donc sur l’observation des données de l’activité terrestre.

Les données satellitaires infrarouges à ondes courtes collectées le 3 janvier 2021 montrent une anomalie thermique (en rouge) au sein du volcan La Soufrière à Saint-Vincent, indiquant du magma proche de la surface. Crédit: Sentinelhub, contient des données Copernicus Sentinel modifiées (2021), traitées par l’ESA.

En tout cas, actuellement, Saint-Vincent les Grenadines sont en alerte orange. Silencieuse depuis plusieurs décennies, la Soufrière de l’archipel du sud de l’île montre depuis quelques semaines des symptômes d’une imminente éruption. Suite à ça, les autorités ont décidé de passer directement en vigilance orange au tout début de l’année 2021.

Pour rappel, une forte activité sismique ainsi que des émissions de gaz et la création d’un dôme volcanique causé par la lave. Alors, les scientifiques de l’île craignaient alors une éruption dans les 24 heures. Pour l’instant, aucune éruption n’est intervenue, mais son activité fait l’objet d’une intense surveillance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un Adblock a été détecté dans votre navigateur. Afin de pouvoir accéder gratuitement à nos différents articles, il est demandé de désactiver votre logiciel.