Polémique Club Franciscain
Capture d'écran d'une des vidéos.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au lendemain du match du 32ème de finale de la Coupe de France qui a vu le Club Franciscain l’emporter contre le Club de Sinnamary, beaucoup se sont émus ou sentis blessés par les propos tenus par les joueurs victorieux. En effet, après cette victoire aux tirs au but qui qualifie donc les Martiniquais pour la première fois de leur histoire pour les 16e de finale de la compétition, les joueurs ont chanté un chant dans les vestiaires. Un chant qui n’est pas passé auprès du peuple Guyanais. Dans cette vidéo, des joueurs ont tenu des propos que certains pourraient jugés d’insultants vis-à-vis des joueurs Guyanais.

 

Dans un communiqué de presse, la Ligue de Football de Martinique par l’intermédiaire de son président, Samuel Perreau présente ses excuses. « Les propos sont d’autant moins acceptables que malgré les enjeux, l’avant match, le match lui-même et l’après-match n’ont fait l’objet d’aucune observation particulière, tant l’ensemble des acteurs, à ce stade, s’est remarquablement tenu. Cependant, l’attitude spécifique, ici reprochée aux joueurs, reste très éloignée de celles exemplaires que l’on attend des acteurs du football, pour que le sport reste toujours une fête de l’humain et de la fraternité, pour le mieux vivre ensemble… A cet égard, elle saura prendre les mesures appropriées aux fins d’éviter pour l’avenir tout comportement de cette nature. Dès lors, la Ligue de Football de la Martinique, prie celles et ceux qui ont pu légitimement être blessés par les propos tenus, de bien vouloir accepter ses excuses. »

 

Communiqué Ligue de Football de Martinique

Réaction du maire de la ville du François

Samuel Tavernier a aussi réagi à cette polémique par l’intermédiaire d’un communiqué de presse, rendu public ce dimanche en début d’après-midi :

J’ai pris connaissance de la très vive émotion et des multiples réactions provoquées en Guyane par les paroles et la teneur du chant entonné dans les vestiaires par les joueurs du Club Franciscain, à l’issue de la rencontre qui les a opposés hier, samedi 30 janvier, au club de l’US Sinnamary, dans le cadre des 32èmes de finale de la coupe de France de football.

Je tiens à exprimer solennellement la totale et ferme réprobation que m’inspire ce comportement, à travers lequel le Club de Sinnamary et les Guyanais se sont sentis insultés.

Je leur présente mes très sincères excuses, avec une pensée solidaire pour mon homologue, Maire de la ville de Sinnamary, Michel-Ange JÉRÉMIE.

Je ne peux manquer de souligner, en pareilles circonstances, mon profond attachement à la consolidation des liens de fraternité et de respect qui doivent unir nos deux peuples.

Des excuses demandées par un collectif de Guyanais

En milieu de journée, un collectif de Guyanais s’est rendu à l’hôtel des joueurs du Club Franciscain afin d’obtenir leurs excuses suite à cette vidéo dans laquelle ils ont proféré des insultes envers Sinnamary.

L’audio présent dans la vidéo a été repris par une émission (After Foot) diffusée sur un média nationale.

L’ancien international Français, Frédéric Piquionne a présenté lui aussi ses excuses.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sismicité d’origine volcanique de la Montagne Pelée a légèrement diminuée cette semaine

Article précédent

Dégradation de la qualité de l’air en Martinique, ce dimanche

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer