ActualitésCaraïbesEuropeFrance

Covid-19 : un troisième confinement n’est pas à exclure en janvier en France

La campagne de vaccination contre le Covid-19 a débuté dimanche en France et va se poursuivre ce lundi. Dimanche, le ministre de la Santé Olivier n'a pas exclu un 3e confinement en cas d'aggravation de la situation.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran accordait une interview au Journal du Dimanche ce week-end en marge du lancement du plan de vaccination contre le coronavirus en France. Il a indiqué dans l’interview que l’instauration d’un troisième confinement n’était pas à exclure si la situation épidémique devrait s’aggraver “nous n’excluons jamais des mesures qui pourraient être nécessaires pour protéger des populations. Ça ne veut pas dire qu’on a décidé, mais qu’on observe la situation heure par heure”.

Bayrou favorable à un “passeport vaccinal”

François Bayrou, président du MoDem et Haut-commissaire au Plan, s’est dit favorable dimanche à l’idée d’un passeport sanitaire, qui conditionnerait l’accès de certains lieux à la vaccination contre le Covid-19.
Face au tollé suscité par un projet de loi sur les urgences sanitaires instituant la possibilité de voir conditionnés certains déplacements à la vaccination, le gouvernement a reporté de “plusieurs mois” le dépôt du texte devant le parlement.

Un reconfinement local est “inéluctable” selon le maire de Nancy

Le maire (PS) de Nancy, Mathieu Klein, a jugé ce lundi “inéluctable” un reconfinement local face au rebond de l’épidémie de Covid-19 dans le Grand Est, appelant aussi à “accélérer” la campagne de vaccination dans les régions les plus touchées.
“Je pense que la perspective du reconfinement est une perspective aujourd’hui inéluctable”, a-t-il déclaré sur France Info, tout en laissant à l’Etat le soin d’en fixer le périmètre, qui pourrait être celui de la région ou de la métropole. “Dans les régions les plus touchées aujourd’hui, il serait nécessaire que la vaccination soit présente le plus vite possible et accélère”, a-t-il également prôné.
“Ici dans le Grand Est, et particulièrement en Lorraine et à Nancy (…) la circulation du virus s’est accélérée fortement depuis quinze jours, trois semaines”, a fait valoir le maire de Nancy. “Très inquiet”, celui-ci a évoqué une situation “très tendue” à l’hôpital avant même les réveillons de Noël et du Nouvel an.

Source
BFM TV

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un Adblock a été détecté dans votre navigateur. Afin de pouvoir accéder gratuitement à nos différents articles, il est demandé de désactiver votre logiciel.