Car Jacking
Car Jacking. Image d'illustration
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans un audio publié et partagé à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux et la messagerie instantanée Whatsapp, un automobiliste a indiqué avoir été victime d’un car-jacking dans le rond-point de Pelletier au Lamentin. Les faits se sont déroulés dans la nuit de vendredi à samedi (12 décembre 2020) vers 3 heures 47 du matin. Dans son audio, il indique que trois individus se trouvaient dans le rond-point et ont tenté de l’arrêter. Ces derniers n’ont pas réussi. L’automobiliste indique avoir foncé sur eux. La prudence est donc de mise, notamment à l’approche des fêtes de fin d’année.

Une autre conductrice qui rentrait chez elle indique avoir croisé, ces mêmes individus qui étaient au nombre de trois. Ils étaient cagoulés et placés de part et d’autre du rond-point, prêts à agir selon elle. Certains habitants de Pelletier et des alentours nous indiquent avoir peur de sortir la nuit. « Ce n’est pas la première fois que nous faisons face à ce genre de situation et rien n’est fait. Le rond-point principal n’est même pas éclairé et ce n’est pas normal. Ils peuvent nous surprendre. Nous avons très peur. »

Les forces de l’ordre ont été prévenues. Les individus sont activement recherchés. Le samedi 5 décembre dernier, un homme en présence de ses trois enfants avait été blessé par balle au Robert lors d’un car-jacking au quartier Chère-Epice. Il avait réussi à s’échapper avant d’être pris en charge par les secours dans le rond-point de Gaschette toujours sur la commune du Robert. Les deux affaires pourraient être liées.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les précisions du maire du Diamant sur l’incident qui s’est produit ce samedi matin dans sa commune

Article précédent

Une violente collision entre une moto et une voiture à l’entrée du Lorrain fait un mort et deux blessés

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer