Kamala Harris
Kamala Harris. Photo : réseaux sociaux.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce samedi 7 novembre 2020 est un jour historique pour les Etats-Unis. En effet, l’élection présidentielle 2020 a rendu son verdict. Après plus de 72 heures, c’est finalement Joe Biden qui a été élu 46 ème président des Etats-Unis en battant le président sortant, Donald Trump. Avec l’élection de Joe Biden en tant que président des États-Unis, sa colistière Kamala Harris est propulsée au poste que vice-présidente des États-Unis. Une grande première pour une femme dans l’histoire du pays, puisque seuls des hommes avaient jusqu’ici occupé ce poste. Il faut aussi dire que son père est Jamaïcain et sa mère Indienne.

Une nouveauté qui ne devrait pas effrayer la femme de 56 ans qui est une grande habituée des premières. Si deux femmes avaient déjà été colistières d’un candidat à la présidence (Geraldine Ferraro en 1984 et Sarah Palin en 2008), Kamala Harris était la première femme noire à devenir candidate à la vice-présidence des États-Unis. Elle avait également déjà été la première femme noire à devenir procureure de San Francisco en 2004 puis en 2010 de l’État de Californie.  Elle a d’ailleurs répété à plusieurs reprises : “Ma mère me disait souvent : Kamala, tu seras peut-être la première à accomplir de nombreuses choses. Assure-toi de ne pas être la dernière”… il semblerait donc quelle ait vu juste.

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

USA 2020: les médias américains annoncent l’élection de Joe Biden à la présidence

Article précédent

Passage d’une onde tropicale très active, la Martinique repasse en vigilance jaune pour fortes pluies et orages

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer