ActualitésCaraïbesMartinique

La ville de Saint-Joseph accusée de plagiat par une internaute suite à la publication d’une affiche sur les réseaux sociaux

Une internaute accuse la ville de Saint-Joseph de plagiat suite à la publication d'une affiche présentant un évènement nommé, le "calendrier de l'avant inversé".

Une jeune femme âgée de 28 ans, chargée d’affaires du BTP et bénévole passionnée accuse dans un post Facebook la ville de Saint-Joseph de plagiat.

En effet, il y a quelques heures, la ville publiait sur sa page Facebook une affiche au sujet de sa première édition du « calendrier de l’avent inversé » allant du 1er au 20 décembre 2020. Un évènement du CCAS de la ville de Saint-Joseph.

Pour la jeune femme, il s’agit d’un copier coller de son projet initial âgé de 4 ans.

Voici son message :

J’ai 28 ans, je suis chargée d’affaires du BTP et bénévole passionnée. Il a 4 ans j’ai mis sur pieds un projet intitulé LE CALENDRIER DE L’AVENT INVERSÉ 972.
Une initiative personnelle que je porte à bout de bras, en mon seul nom, avec toute l’organisation et la logistique que cela implique.
Je n’ai pas d’association ni d’entreprise. Je le fais de manière bénévole et désintéressée.

Les partenaires qui me suivent le font uniquement par confiance pour mon engagement.

Chaque année je démarche des structures afin de leur faire bénéficier de cette action. Et aujourd’hui le succès est tel que des organismes me sollicitent spontanément.

Pour cette édition, ce ne sont pas moins de 300 bénéficiaires de profils divers qui recevront un colis par le biais du calendrier de l’avent inversé 972.

Je ne compte pas les heures passées à organiser tout cela, en marge de mon activité professionnelle.
Je le fais avec grand plaisir et suis heureuse d’apporter mon aide à ceux qui en ont le plus besoin. Leur joie est ma seule récompense.

Différents dictons s’accordent à dire que lorsqu’on est copié c’est qu’on a réussi. Et je suis contente de susciter de l’intérêt pour les actions solidaires.
Cependant ce matin particulièrement où c’est le rush dans mon organisation, je suis amère. Je trouve votre façon de procéder malhonnête, décousue, malveillante, cavalière, injurieuse, insultante, grossière… En plus d’être sujet à confusion et toutes sortes d’interprétations douteuses.

Vous portez atteinte à la crédibilité de mon projet avec ce plagiat sans pareil. Vous n’avez aucun respect pour mon travail et mon investissement.

Je suis contente pour les familles que vous aiderez avec cette opération. Mais je suis profondément blessée par votre démarche. Il vous suffisait de me contacter et nous aurions sans doute pu travailler ensemble. Je ne demandais que ça.

J’espère que vous comprendrez ma déception.

Bien à vous,
Cynthia YERRO
Pour Le Calendrier De L’avent Inversé 972

MÀJ le 29 novembre 2020 8H30 : l’auteur du message ci-dessus nous indique avoir été contacté par la ville de Saint-Joseph. « J’ai été contactée par une responsable de la Ville de Saint-joseph qui a reconnu la faute et s’en est excusée. Les affiches ont depuis été retirées du compte Facebook de la collectivité. Je remercie ceux qui me soutiennent et ont compris le sens de ma démarche. Je ne reproche pas d’avoir repris le concept puisque je ne l’ai moi même pas inventé. Au contraire de suis heureuse de voir ce genre d’action se multiplier. Il est reproché d’avoir tout simplement copié/collé mon affiche. Ce qui en plus d’être un manque de respect, crée l’amalgame entre les deux projets. Maintenant que l’erreur a été corrigée, le sujet est clos. Nous pouvons poursuivre nos préparatifs dans la joie et la bonne humeur. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un Adblock a été détecté dans votre navigateur. Afin de pouvoir accéder gratuitement à nos différents articles, il est demandé de désactiver votre logiciel.