Boite de nuit
Image d'illustration / Freepik.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans un courrier publié sur les réseaux sociaux, le maire de Fort-de-France, Didier Laguerre, informe avoir saisi le procureur général, ainsi que le procureur de la République par courrier, le 29 juin dernier. Un engagement tenu suite à une rencontre en mairie avec Terence Brival (organisateur de l’évènement) où un certain nombre de faits a été relaté. « Des documents écrits au sujet d’un dispositif mis en place par des agents disposant de l’autorité judiciaire lors d’un évènement que vous organisiez à l’hôtel de la Pointe, au Vauclin, le week-end de la Pentecôte en 2019 (du 7 juin au 10 juin 2019) ont été remis. » C’est suite à ça que Didier Laguerre a décidé de saisir le procureur général, ainsi que le procureur de la République pour faire toute la lumière sur cette histoire.

Polémique sur les réseaux sociaux

Pour l’heure, nous ignorons ce qui a bien pu se passer au Vauclin à l’occasion de cet évènement. Pour rappel, une personne avait été blessée par balles pour des raisons encore inconnues à ce jour. En tout cas, Didier Laguerre, comme il s’était engagé lors de la rencontre a interpellé les autorités judiciaires afin que toute la vérité soit faite sur le dispositif qui a été mis en place, à l’hôtel de la Pointe, les samedi 8 et dimanche 9 juin 2019.

« À cet effet, je veux m’assurer qu’il n’y ait aucun manquement ou dysfonctionnement dans le cadre de ce type d’opérations menées à la Martinique et particulièrement lors de celle diligentées les samedi 8 et dimanche 9 juin 2019 dans cet hôtel au Vauclin. Que la mise en place de tel dispositif dans un lieu privatif se soit faite dans un cadre strict qui respecte la sécurité, l’intimité et la liberté d’aller et venir des personnes qui ne sont pas concernées par ces investigations et que d’autre part, n’a pour conséquence collatérale d’entacher la notoriété des organisateurs ».

À suivre donc…


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les résultats du Bac 2020 sont enfin disponibles sur internet

Article précédent

Coronavirus en Guyane : un nouveau décès à déplorer pour 124 cas positifs, ce mardi

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer