EuropeFranceL'actu

Georges Floyd : « je refuse de mettre un genou à terre et ne laisserai pas mon pays devenir le terrain des militants antiracistes »

Marion MaréchalCapture d'écran.

Suite à la mort de l’afro américain, George Floyd par un policier blanc aux Etats-Unis, plusieurs manifestations ont éclaté partout dans le pays et au-delà des frontières. En France, des manifestations ont aussi eu lieu au sujet d’Adama Traoré.

Pour Marion Maréchal, la nièce de la présidente du RN Marine Le Pen et ex-députée d’extrême droite, elle estime lors d’un live posté sur Facebook qu’elle n’a pas à s’excuser en tant que blanche.

Mon coup de sang sur l’affaire Floyd et Traoré. Ce qui se prépare derrière cette propagande et cette volonté de subversion des esprits est terrifiant. Je ne veux pas de ce monde qui alimente les tensions raciales et institutionnalise les discriminations basées sur l’origine! Comme beaucoup de Français, je refuse de « mettre un genou à terre » et ne laisserai pas mon pays devenir le terrain des militants « antiracistes ».