•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Policiers et gendarmes se sont postés, ce vendredi après-midi (15 mai 2020) devant et autour du palais de justice de Fort-de-France. En effet, plusieurs militants s’y sont rendus afin de soutenir un jeune homme qui avait été interpellé par les forces de l’ordre, suite à des échauffourées au Lamentin à Pelletier, le 9 février dernier. Son procès avait lieu ce vendredi après-midi. D’ailleurs, un appel à soutien avait été diffusé sur les réseaux sociaux.

Selon plusieurs personnes présentes sur place, quelques incidents ont éclaté devant le palais de justice. Ce que l’on sait pour le moment, est que le jeune homme âgé de 20 ans a reconnu en partie les faits, mais conteste fortement l’interpellation jugée musclée dont il a fait face ce soir-là. Dans une ambiance plutôt tendue, le jeune homme a été condamné à des heures de travail général selon Martinique La 1ère.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après réouverture, plusieurs écoles ferment à nouveau en raison de « cas suspects » de covid-19 qui se multiplient

Article précédent

La Guadeloupe prépare la réouverture de ses plages qui pourrait s’appliquer à partir du week-end de l’ascension

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer