Robinet
Image d'illustration.

Ce jeudi matin (16 avril 2020), une réunion s’est tenue en préfecture avec le préfet de la Martinique, Stanislas Cazelles et les autorités compétentes, au premier titre les communes et intercommunalités (CACEM, Cap Nord, CAESM) et les opérateurs Odyssi et la SME et la collectivité territoriale et les parlementaires. En effet, depuis plusieurs semaines, des communes sont touchées par des coupures d’eau de longue durée. Une situation provoquée par une sécheresse ardue.

Ce sont près de 40 000 Martiniquais qui subissent ces coupures d’eau ponctuelles. Pour faire face à cette problématique en pleine épidémie de coronavirus, un plan d’urgence opérationnel de court terme a été adopté pour augmenter la capacité de production d’eau potable afin de garantir l’équité des coupures d’eau et donc renforcer l’efficacité et la transparence du système de distribution d’eau potable en Martinique.

Quelles sont les solutions ?

« Parmi ces solutions à très court terme qui sont au nombre de sept figurent la remise en service de 2 forages situés à Cœur Bouliki, la remise en service de l’unité de Caféière, la mise en place d’une connexion entre Chateauboeuf et Californie, l’installation d’un suppresseur au Lamentin.
La canalisation de Séguineau au Lorrain fait également partie de ce train de mesures à très court terme. Cet équipement additionnel permettra la fourniture de 5 000 m3 d’eau supplémentaires chaque jour à injecter dans le réseau à destination du centre et du sud.

L’ensemble de ces points d’apports supplémentaires permettrait de ramener plus de 8 000m3 par jour sur le réseau d’eau potable dans des délais extrêmement brefs. Enfin, un groupe technique réunissant les opérateurs mais aussi un comité mensuel des décideurs viendront compléter ce train de mesures afin d’en évaluer régulièrement l’opérationnalité. Nous demeurons mobilisés et vigilants sur cette problématique pour permettre de soulager dans les meilleurs délais nos nombreux compatriotes qui nous alertent régulièrement sur leurs conditions de vie du moment. Nous continuerons d’être présents à toutes les instances qui ont été formalisées pour suivre avec attention la mise en œuvre de ces mesures » a indiqué la sénatrice Catherine Conconne.

[gview file= »https://www.zayactu.org/wp-content/uploads/2020/04/Plan-durgence-eau-2020.pdf »]


En plein confinement des individus circulent avec des voitures volées et refusent d’obtempérer lors de contrôles routiers

Article précédent

Coupures d’eau : « un jour c’est insupportable, cinq jours c’est inadmissible »

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer