Restaurant
Image d'illustration.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les entreprises sont touchées de plein fouet par la crise sanitaire sans précédent liée au coronavirus qui frappe la planète entière et donc notre île la Martinique. Le gouvernement a annoncé des mesures, il y a quelques jours afin d’aider les entreprises à surmonter cette période très difficile. Une annonce qui n’est pas au goût du syndicat des restaurateurs et traiteurs de Martinique qui monte au créneau, ce mardi 21 avril 2020.

POUR TOUS LES INDÉPENDANTS…

Voilà le président de la république a parlé.
Café, bar, restaurant, hôtel, etc…
Nous voici confiné et fermé jusqu’au 11 mai minimum.
Je m’adresse au ministre de l’économie et des finances:
-« Vous êtes sérieux Monsieur lorsque vous osez dire que vous avez déployé un Arsenal de mesure durant ce confinement ?
Mais qu’avez vous mis en place pour les entreprises?
-la possibilité d un prêt garanti BPI correspondant à 25% du chiffre d affaire MAIS DONC VOUS NOUS CONSEILLEZ DE CONTRACTER UN PRÊT SUPPLÉMENTAIRE ?
Quel mauvais conseil!
Un prêt que nous , travailleurs indépendants, commencerons à rembourser dans 12 mois ,mais avec un taux augmenté par notre banque
Que serons nous devenus?
En fait votre proposition est donc une mensualité de plus ,donc une dépense supplémentaire à celles déjà existantes, pour toutes les entreprises et tout cela en ayant eu 1 mois, 2 mois 3 mois de chiffre d affaire à ZÉRO!
Mais comment cela est ce possible ?
– vous mettez en place un fond de solidarité de 1500€(quand nous y sommes éligibles!) mais connaissez vous les charges fixes mensuelles d’une entreprise?
Parce qu’avec votre REPORT de charges, là encore vous ne nous faites aucune fleur, un report veut bien dire un différé donc un dû échelonné , encore une fois avec des semaines à zéro de chiffre d’affaire comment allons nous faire?
Nos loyers commerciaux sont dûs, pour certains suspendus, donc eux aussi s’accumulent et devront être payés à un moment ou un autre en sachant que quand la réouverture sera autorisée , nous ne sommes pas sûr que l’économie reprenne en sachant que le virus va durer.
NOUS VOULONS LA SUPPRESSION
-des loyers commerciaux
-de la CFE
-de la Taxe d’apprentissage et le chômage partiel a avancé ( toujours pas remboursé)
-de la SACEM
-de la SPRE
-des abonnements Edf , eau, téléphonie et logiciel caisse, à la multirisque professionnelle ,qui sont maintenus !!!!!!!
-des mutuelles pour nos salariés

Et nos salaires en tant qu indépendant? Comment on mange NOUS , comment on explique à nos enfants: « vous savez les enfants vous êtes dans un merveilleux pays , entreprenez , prenez des risques financiers , créer des emplois mais surtout ne tombez jamais malades parce que vous n aurez aucune indemnités , et ne rencontrez pas de difficultés car vous ne bénéficierez pas de chômage parce que c’est ce que la FRANCE offre à tous ces entrepreneurs ! »
Si vous ne prenez pas de mesures courageuses et indispensables (de mars à décembre 2020) charges fiscales et sociales annulées et non reportées,
vous serez RESPONSABLES du Chaos que vous allez provoquer!
Comment osez- vous regarder les Français et leur dire que vous êtes à leurs côtés , qu’aucune entreprise ne fermera…
C’est faux , vous le savez et on le sait Tous .
(Ludo Cuisto)..


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les classes de grandes sections, de CP et de CM2 devraient être les premiers à reprendre le 11 mai

Article précédent

Des quartiers du Lamentin privés d’eau depuis près de trois jours voire plus

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer