•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stanislas Cazelles, condamne fermement dans un communiqué de presse, les violences, les dégradations et les violences qui ont eu lieu, samedi dernier, lors d’une mobilisation à l’aéroport Aimé Césaire au Lamentin.

« Samedi 29 février, un groupe de personnes ont manifesté devant l’aéroport Aimé-Césaire au Lamentin. Certaines personnes ont cherché à pénétrer dans les espaces sécurisés de l’aéroport et à bloquer le fonctionnement de la plateforme aérienne. Des manifestants s’en sont pris également à des cars de touristes qui étaient en
transit, de l’aéroport vers le port.

Des dégradations sur les bus ont été constatées.
Stanislas Cazelles, préfet de la Martinique, condamne avec la plus grande fermeté les blocages, les dégradations et les violences à l’aéroport. La liberté d’expression et la liberté de manifestation constituent des garanties constitutionnelles essentielles à notre démocratie. Elles ont pour corollaire la nécessité de respecter la législation et les autres citoyens.

En outre, le préfet de Martinique rappelle les informations suivantes :

  • Un dispositif de contrôle sanitaire est installé à l’aéroport et ciblé sur les passagers en provenance des zones à risque.
  • Les touristes Italiens qui quittaient la Martinique ont fait l’objet d’un dispositifspécifique d’accompagnement à l’aéroport pour ne pas se mélanger avecles autres voyageurs. »

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La lettre ouverte de Karine Roy-Camille à la population martiniquaise suite aux mobilisations des dernières semaines

Article précédent

La SAMAC condamne fermement des comportements inacceptables à l’aéroport samedi dernier

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer