Image d'illustration.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un guyanais d’une trentaine d’années a été tué par balles près de la Médoquine à Bordeaux. Son corps sans vie a été retrouvé dans son appartement dimanche après-midi. La Police judiciaire a été saisie.

Mais que s’est-il passé dans un appartement situé allée de Listrac à la frontière entre Bordeaux et Talence près de la Médoquine ? En effet, c’est une jeune femme qui a fait la macabre découverte dimanche après-midi. Elle a retrouvé le corps sans vie d’une jeune guyanais (Gary) d’une trentaine d’années.

En arrivant devant l’appartement situé au 6e étage elle découvre la porte anormalement entrouverte. À l’intérieur du logement elle découvre un corps où se trouvait plusieurs douilles. Elle alerte immédiatement les secours qui constatent le décès du jeune homme. Est-ce un règlement de compte ? Ou autre chose ? Pour l’heure, on l’ignore. En tout cas, la Police judiciaire a été saisie et devra répondre à cette question.

Selon plusieurs habitants, les faits pourraient remontés dans la nuit de samedi à dimanche. Ces derniers ont indiqué avoir entendu des bruits de « pétards ». Les expertises médico-légales et l’analyse de la scène de crime devraient rapidement déterminer l’heure à laquelle l’homme a été touché, mais aussi donner des premiers éléments sur le déroulé des faits.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baccha Festival 2019 : à peine démarré et déjà des critiques sur les réseaux sociaux

Article précédent

Trois blessés par balles dont un grave dans le bourg du Vauclin

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer