•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis plusieur heures, des clients de la commune des Trois-Ilets sont privés d’électricité suite à l’incendie criminel d’un poste de distribution selon EDF.

Actuellement,  plusieurs clients de la commune des Trois-Ilets sont privés d’électricité. Une situation qui perdure depuis quelques heures selon plusieurs habitants.

Selon EDF Martinique, un incendie criminel d’un poste de distribution serait à l’origine de cette situation.

« Le jeudi 22 août 2019, un poste de distribution d’électricité situé aux Trois-Ilets a été détruit par
un incendie criminel qui s’est déclaré aux environs de 03h00 du matin. Ce même poste avait  déjà été incendié en décembre 2018.

La destruction de ce poste fragilise le réseau électrique car il est situé sur une artère
stratégique du circuit d’alimentation d’une partie de la population martiniquaise.

Un autre incident s’est produit dans la journée

En cours de journée, un incident technique est survenu sur des postes électriques situés à Fort-
de-France, privant d’électricité jusqu’à 4600 clients. En temps normal, ces clients auraient pu
être réalimentés immédiatement par la portion du réseau desservie par les Trois-Ilets via une
liaison sous-marine.

Les équipes d’EDF sont mobilisées depuis le petit matin pour réalimenter les clients affectés
par ces deux incidents.

A 18h00, 800 clients impactés dans le quartier de Ravine Vilaine ont été réalimentés. 3800
clients sont encore privés d’électricité au niveau de la Zone franche de Dillon, de la Pointe des
Sables à Fort-de-France et à la Pointe du Bout aux Trois-Ilets. Ces huit derniers mois, les installations d’EDF ont été la cible de trois incendies volontaires. »


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Foyal Mizik Show 2019 : les deux lignes du BHNS fonctionneront exceptionnellement ce vendredi 23 août jusqu’à 23h30

Article précédent

Plusieurs artistes présents à Grand-Rivière à l’occasion de « La Riviè Grand’Riviè an mouvman » ce dimanche

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer