Sarah Boyle. Photo : independent.co.uk
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cancer des seins a été diagnostiqué pour une femme de 28 ans. Après une double mastectomie ainsi qu’une chimiothérapie l’hôpital a finalement constaté une erreur médicale.

Sarah Boyle est une jeune britannique âgée de 28 ans. Il y a deux ans elle a été traumatisée d’apprendre qu’elle souffrait d’un cancer des seins. Un diagnostic réalisé par l’équipe médicale du Royal Stoke University Hospital en Angleterre.

La mère de famille s’était rendue à l’hôpital car son nouveau-né refusait systématiquement de prendre son sein au moment de l’allaitement. Après avoir effectué une biopsie et un scanner, les médecins ont estimé qu’elle avait un cancer du sein à un stade avancé. La jeune femme a alors perdu tous ses cheveux suite à la chimiothérapie et s’est fait retirer les deux seins, après avoir subi une double mastectomie.

Elle compte porter plainte

Quelques mois plus tard, la jeune femme apprend qu’au final, elle n’a jamais eu de cancer des seins. L’hôpital s’est trompé, « se faire dire que l’on a le cancer, c’est terrible, mais passer à travers tous les traitements et les opérations pour ensuite se faire dire que ce n’était pas nécessaire, c’est traumatisant », explique-t-elle. D’autant qu’entre-temps, la jeune femme avait réalisé une reconstruction mammaire, avec implants. « Comme si ce n’était pas suffisant, je suis désormais inquiète que mes implants mammaires puissent augmenter le risque de cancer dans les années à venir », confie-t-elle.

Du côté de l’hôpital, des excuses ont été faites qualifiant l’erreur médicale « d’erreur humaine ». Cependant, la jeune femme n’accepte pas les excuses et compte porter plainte.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il mord un serpent qui l’avait mordu au visage. Ils meurent tous les deux

Article précédent

Deux hommes font des attouchements sur deux jeunes filles de 12 et 15 ans. Ils sont violemment frappés

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer