Brume de sable Martinique
Brume de sable en Martinique. Photo archive.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La brume de sable est tenace et très épaisse en ce moment. L’indice ATMO est de 10 sur 10 avec une impression d’étouffement. Des mesures d’urgence ont été prises par le Préfet.

Depuis cinq jours, la Martinique est affectée par un épisode de pollution atmosphérique dû à la brume de sable. Compte tenu de la persistance du phénomène et de son intensité, le Préfet de Martinique prend des mesures d’urgence renforcées afin de réduire l’exposition de la population à cette pollution de l’air et de limiter les émissions de particules fines.

Ces mesures s’appliquent à l’ensemble de la Martinique à partir du 20 juin 2019 et jusqu’à ce que la procédure d’alerte soit levée suite à la publication du communiqué de fin de l’épisode de pollution par Madininair.

En application de l’arrêté spécifique à l’épisode en cours
Le Préfet prend les mesures restrictives suivantes :

➡️ Activités physiques
Les activités physiques sont toujours interdites au sein des établissements scolaires durant les jours de classes, ainsi qu’au sein des structures d’accueil de mineurs ou d’enfants
Les manifestations sportives soumises à autorisation sont reportées

➡️ Circulation
La vitesse maximale autorisée est de 70 km/h pour les portions limitées à 80 km/h ou 90 km/h

➡️ Rappel pour le secteur résidentiel et tertiaire
Le brûlage des déchets verts à l’air libre est interdit

Le Préfet recommande les comportements suivants :

➡️Activités physiques
Limiter les activités physiques et sportives autant en plein air qu’à l’intérieur

➡️ Déplacements
Limiter l’usage des véhicules automobiles individuels
Pratiquer si possible le covoiturage ou emprunter les réseaux de transport en commun
Privilégier, pour les trajets courts, les modes de déplacements doux (marche, vélo, etc.)


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inde : une canicule extrême touche le pays et cause plusieurs dizaines de décès

Article précédent

Un jeune entrepreneur martiniquais à la tête du magasin Madisurgelés (Interview)

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer