•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après l’incendie qui a ravagé une partie de Notre-Dame à Paris, des supposés « morceaux » de la cathédrale sont mis en vente sur le réseau social Facebook.

Entre 300 et 950 euros le morceau. Suite à l’incendie qui a ravagé une partie de la cathédrale Notre-Dame à Paris le 15 avril dernier, des petits malins se sont amusés à prendre des supposés « morceaux » de la charpente de Notre-Dame afin de les mettre en vente sur le réseau social Facebook. 

Face à une avalanche de commentaires, dont certains n’ont pas manqué de rappeler que la cathédrale était «entourée par des gardes et des agents de sécurité», l’auteur de l’annonce s’est défendu en affirmant «que c’est de l’humour». «C’était juste pour rire!», a encore précisé ce Nancéien, avant de supprimer son post.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

325 plants de cannabis découverts dans une maison à Balata à Fort-de-France

Article précédent

Dragon 972 : « Ce mode de sauvetage est essentiel pour la Martinique »

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer