Vers une suppression des allocations familiales des parents des élèves violents ?

Les allocations familiales pourraient être bientôt supprimées aux parents des enfants violents. Un moyen de sanctionner ces derniers complices d’une évolution violente.

Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a confirmé, ce jeudi 10 janvier 2019 qu’il songerait à sanctionner les parents complices d’une évolution violente. C’est à dire à supprimer les allocations familiales aux parents d’élèves violents. En tout cas, le gouvernement souhaite faire mal au portefeuille, mais une proposition largement contestée par les associations de parents d’élèves et les syndicats d’enseignants.

Le système veut s’inspirer de la loi Ciotti, abrogée par le gouvernement Hollande, sur l’absentéisme scolaire. Les établissements scolaires feraient remonter les dossiers à l’inspection académique qui serait ensuite chargée de demander à la Caisse d’allocations familiales de cesser les versements.

La sanction serait équivalente au montant des dommages en cas de dégradations matérielles. « Il faut une montée en puissance avec plusieurs avertissements avant de les suspendre. La simple menace est efficace auprès de la majorité des adultes », indique un familier du dossier.

Laissez votre avis

Recevez gratuitement les dernières nouvelles de Martinique et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'Application "ZayActu" :

*

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté.

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.