Une bagarre suivie d’un coup de feu suite à un refus d’entrée à une boîte de nuit foyalaise

Fin décembre 2018, une bagarre a éclaté entre un individu et un agent de sécurité qui venait de refuser à deux personnes l’entrée à une boîte de nuit foyalaise. Un coup de feu a même été tiré sans faire de blessé. L’auteur du coup de feu à été condamné à 18 mois de prison.

Le 28 décembre 2018, deux individus se voyaient refuser l’entrée à la porte d’une boîte nuit foyalaise. Il s’en suivait une bagarre impliquant l’un d’eux. Les refoulés se dirigeaient alors vers une autre boîte de nuit. A la fermeture, ils croisaient le vigile à l’origine du refus et une nouvelle altercation éclatait . Les deux individus exhibaient alors chacun une arme de poing. Un coup de feu était tiré, heureusement sans qu’aucun blessé ne soit à déplorer. 

Le vigile déposait plainte et donnait un signalement très précis de l’un des auteurs. Le 6 janvier 2019, aux abords de la boîte de nuit où il travaille, il reconnaissait ses deux agresseurs. Il faisait appel à la police. Lors de leur interpellation, un des individus était trouvé porteur d’un pistolet automatique approvisionné. 

Placés en garde à vue, ils étaient entendus sur les faits, et finissaient par les reconnaître. Le 7 janvier 2019,ils étaient déférés devant le procureur de la République, ils étaient jugés en comparution immédiate le 9 janvier. L’auteur du coup de feu à l’audience était condamné à une peine de prison ferme de 18 mois , et son comparse était placé sous contrôle judiciaire.

Source : police nationale de Martinique

Laissez votre avis

Recevez gratuitement les dernières nouvelles de Martinique et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'Application "ZayActu" :

*

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté.

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.