Un commerçant demande aux braqueurs de revenir plus tard. Ils se font arrêter par la police

Un commerçant à Charleroi en Belgique qui était victime d’un braquage a demandé aux 6 individus de revenir plus tard. Ils se font arrêter par la police.

C’est une histoire complètement folle qui aurait pu être cependant tragique pour un commerçant à Charleroi en Belgique. En effet, 6 individus se sont introduits dans un magasin de cigarettes électroniques.

Ces derniers avaient l’intention de commettre un braquage. C’est à ce moment que le commerçant indique “ce n’est pas à 15 heures qu’on braque, c’est à 18 heures 30 qu’il faut me braquer”. Les 6 individus sont aussitôt partis.

“Ils ne vont jamais revenir” indique la police

Le commerçant en a profité pour contacter la police afin d’avoir du renfort. La police lui a clairement dit qu’ils n’allaient jamais revenir. Une heure plus tard (à 17 heures 30), les braqueurs reviennent à la boutique, mais le commerçant leur dit “il faut vous acheter une montre, 18 heures 30 ce n’est pas 17 heures 30 et repartent” toujours sous le coup de la surprise.

Comme annoncé, les individus reviennent à 18 heures 30, mais cette fois-ci, ils sont accueillis par la police qui a de nouveau été contactée par le commerçant.Les officiers ont interpellé cinq hommes, dont un mineur qui a été placé en centre fermé.

Laissez votre avis
Tags
Fermer

Adblock détecté.

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.