Les ébats de sa voisine gênent le sommeil de son bébé. Il s’empare d’un sabre

Un homme a été condamné à 10 mois de prison avec sursis. Il s’était emparé d’un sabre japonais avant de menacer un couple qui empêchait un nourrisson de dormir à cause de leurs ébats.

Un homme d’une trentaine d’année a été condamné par le tribunal correctionnel de Caen à dix mois de prison avec sursis, le mercredi 23 mai dernier. Il a menacé sa voisine avec un sabre japonais. Mais pourquoi ? L’homme a expliqué avoir prévenu sa voisine à plusieurs reprises. Mais de quoi ?

Le père de famille a expliqué que le bruit fait lors des ébats de sa voisine avec son compagnon empêchait à son nourrisson de dormir. Il lui aurait demandé un peu de discrétion dans l’expression de son plaisir à son retour de la maternité. Chose que n’a pas respecté la voisine en question. Les bruits ont recommencé. C’est alors à ce moment que l’homme âgé de 31 ans a frappé à la porte de sa voisine avant de l’insulter. La dispute a dégénéré et l’homme a été prendre un sabre japonnais avant de menacer sa voisine de lui couper la tête.

Condamné à 10 mois de prison avec sursis

La procureure de la République a requis huit mois de prison, dont quatre avec sursis, à l’encontre du trentenaire. Mais le tribunal a été plus clément et a condamné le Réunionnais à dix mois avec sursis.

Actuellement détenu pour délit de fuite et conduite sans permis de conduire, il a également écopé d’une mise à l’épreuve de deux ans dès sa sortie de prison, prévue le 7 juillet prochain ainsi que de l’obligation de se soigner. Il lui est, en outre, désormais interdit de détenir une arme.

Laissez votre avis
Fermer

Adblock détecté.

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.