Une conductrice à 125 km/h fauche mortellement un motard en envoyant des SMS

Une jeune femme de 18 ans a été condamnée à 1 an de prison ferme après avoir mortellement fauchée un motard en septembre dernier sur l’A31 avec le téléphone portable à la main. Le tout à une vitesse avoisinant les 125km/h.

Le 21 septembre dernier, un motard du nom de David Rodrigues était victime d’un accident mortel sur l’A31. En effet, une jeune femme âgée de 18 ans accompgnée de deux amies l’avait mortellement fauchée alors qu’elle consultait ses SMS sur son mobile, le tout avec une vitesse avoisinant les 125 km/h.

Condamnée à 3 ans de prison dont 1 ferme

Violemment percuté par le véhicule, David Rodrigues est décédé sur le coup, alors qu’il était au guidon de son deux-roues sur l’A31 au niveau de l’échangeur de Mondelange rapporte France Bleue.

La conductrice a immédiatement reconnu les faits et indique qu’elle avait bien son téléphone portable en main au moment des faits. Le tribunal de Thionville a suivi les réquisitions du parquet. La conductrice a été reconnue coupable d’homicide involontaire et condamnée à 3 ans d’emprisonnement dont un ferme.

11 SMS échangés en un quart d’heure

L’enquête a révélé que la jeune conductrice a envoyé en moins d’un quart d’heure durant son trajet, 11 SMS. Le tout avec une vitesse avoisinant les 125 km/h. Soit une vitesse largement au-dessus de la limite autorisée qui est de 100km/h pour tout jeune conducteur.

La veuve de David Rodrigues a voulu faire de ce procès une caisse de résonance pour sensibiliser les conducteurs aux comportements à risque au volant. “Ce que je veux c’est faire comprendre qu’on ne peut plus tolérer la moindre seconde d’inattention au volant”, explique Catherine Rodrigues.

Laissez votre avis
Tags
Close

Adblock détecté.

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité