•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lassé des dépôts sauvages d’ordure, le maire de la commune de Breuil-Le-Vert a dévoilé sur Facebook, le nom des pollueurs de sa commune et assume totalement cette méthode. Une idée pour nos maires martiniquais ?

« Dimanche 1er octobre, les habitants de la Rue de la Mothe n’ont rien trouvé de mieux que de déverser un tas d’immondices juste de l’autre côté de leur trottoir !!!! Il n’a pas été difficile de les identifier. Désormais les noms seront communiqués »

C’est ce qu’indique le maire de la commune de Breuil-Le-Vert lassé par cette situation qui a donc décidé de rendre public sur Facebook, le nom des pollueurs de sa commune.

Le tas de détritus a été découvert dimanche, à proximité du collège Jacques-Yves Cousteau. « J’ai un réseau de voisins vigilants qui ont mon numéro. J’ai été immédiatement prévenu », raconte Jean-Philippe Vichard.

Avec ses services techniques, il a fouillé dans l’amoncellement de déchets à la recherche d’indices. « Ils ne sont pas très intelligents en plus. Ils avaient laissé des factures. Et ils ont fait ça juste en face de chez eux… », raconte le maire. Les immondices ont été enlevées lundi « aux frais de la commune ». « Je ne pouvais pas traîner. C’est un lieu où passent plus de 700 personnes par jour », poursuit l’élu.

Une idée pour nos maires martiniquais ? 


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs braquages de véhicules avec violence cette nuit en Martinique

Article précédent

Paris : un père se défenestre avec ses deux enfants du cinquième étage d’un hôtel

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer