Image d'illustration
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme qui avait flatulé à proximité d’une policière avait été condamné à payer 900 euros. Sauf qu’il avait fait appel et a gagné son procès.

En février dernier, lors d’un contrôle de police à Berlin en Allemagne, un homme a pété deux fois à proximité d’une policière. Le chef de l’unité de police n’a pas hésité à porter plainte car il prétendait « que ces pets constituaient une forme d’insulte contre sa collègue »

Un an plus tard, l’accusé avait été condamné par le tribunal de Berlin à une amende de 900 euros, mais ce dernier a fait appel. Lors de l’audience qui a eu lieu le 5 septembre, les juges ont annulé l’amende.

«C’est une chose si le chef d’une unité de police considère que sa collègue a été déshonorée par un pet. Mais si les procureurs et la justice vont dans ce sens –l s’agit alors d’une erreur de l’État», a déclaré l’avocat de l’accusé.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ouragan IRMA n’est plus qu’un mauvais souvenir

Article précédent

Grande collecte pour venir en aide aux personnes âgées de Saint-Martin

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer