•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Météo-France vient de placer, ce mercredi 24 août 2016 la Martinique en vigilance jaune pour fortes pluies et orages. Une onde tropicale circule lentement entre la Martinique et Porto Rico. Notre île est concernée par un temps pluvieux et orageux, entretenu par un alizé de Sud-Est faible et très humide.

Météo-France vient de placer ce mercredi 24 août 2016 la Martinique en vigilance jaune pour fortes pluies et orages. Cet après-midi, le tonnerre a grondé et il a plu jusqu’à 50 litres par mètre carré dans la région de Ducos.

Une onde tropicale circule lentement entre la Martinique et Porto Rico. Notre île est concernée par un temps pluvieux et orageux, entretenu par un alizé de Sud-Est faible et très humide.

Les passages pluvieux remontent du sud vers le nord de la Martinique. Leur intensité devient de plus en plus forte au cours de la nuit, tandis que des orages se généralisent.

En fin de matinée de jeudi, le rythme des averses va ralentir et tout risque orageux sera écarté: toute la zone perturbée sera alors passée en Mer Caraïbe, s’éloignant de nos côtes.

Prévision de ce soir et la nuit prochaine

La Martinique se situe dans le sillage arrière d’une onde tropicale qui circule lentement sur le nord de l’Arc Antillais.

Le temps perturbé et orageux va persister toute la nuit. Les passages pluvieux remontent du sud vers le nord de l’île. Leur intensité sera de plus en plus forte en cours de nuit et les orages vont se généraliser. Les quantités de pluie attendues pourront atteindre par endroit 80 à 100 litres par mètre carré en six heures.

Une onde tropicale circule lentement entre la Martinique et Porto Rico. Notre île est concernée par un temps pluvieux et orageux, entretenu par un alizé de Sud-Est faible et très humide.

Une amélioration du temps est prévue pour jeudi.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le groupe Swagg Mada recrute des musiciens

Article précédent

« Lorsqu’on est raciste on ne vient pas en Martinique » ce sont les propos d’un internaute en colère

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer